Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

DVD

 

Popa Chubby - Live at FIP + DVD.

Dixiefrog / Night and Day - Blues Rock.

Popa Chubby

  1. Hey Joe
  2. (sittin'on) The dock of the bay
  3. Time is killing me
  4. Sweet goddess of love and beer
  5. Musicians introduction
  6. Fire
  7. Daddy played the guitar (and Mama was a disco queen)
  8. Motorcycle Mama
  9. No money down
  10. Matchbox
  11. Stress will kill you every time
  12. ...

Si dans quelques siècles, un " discographe " doit se pencher sur le cas de Popa, il risque d'avoir beaucoup de travail entre les albums studio, les lives, les disques de reprises, les productions et même un DVD. Mais nous n'allons pas jeter la pierre à ce new yorkais qui au moins n'oublie pas de donner régulièrement de ses nouvelles.

Cette fois, il revient dans les bacs avec un double album live enregistré à FIP les 22 juin 2001 et 12 février 2002 (juste 24 heures avant de participer à un chat chez Zicline) où son répertoire se base sur ses tubes plus de nombreuses reprises intéressantes.

Le premier CD commence très fort avec une adaptation de Hey Jo, et un peu plus loin de Fire (toutes les 2 sorties du répertoire d'Hendrix). Entre temps Popa nous glisse Sweet goddess of love and beer de plus de 13 minutes, avant de finir sur un plus modeste Daddy played the guitar (and mama was a disco queen) d' à peine 5 minutes. Il était accompagné ce jour là par Mike Lattrell, un jeune pianiste qui ne se contente pas d'un simple rôle d'accompagnateur en imposant de nombreux chorus. On trouve aussi dans la rythmique Larry Crockett à la batterie et Kriss Jefferson à la basse.

Le second CD a été enregistré quelques mois plus tard dans les mêmes locaux (le studio 105 de Radio France), il contient lui aussi des originaux ainsi que de nouvelles reprises comme Motorcycle mama de Neil Young, No money down de Chuck Berry et Gloria (Van Morrison) qui fait partie des titres dont la durée dépasse les neuf minutes avec Stress will kill you every time et Arlita. L'équipe rythmique connaît un modification importante avec l'arrivée à la basse et au chant de Madame Galea Chubby (dont on se souvient de la prestation sur l'album de reprises Flashed Back).

Ces deux soirs là, Popa était particulièrement en forme, les murs du studio 105 s'en souviennent encore, il arracha de sa Télécaster argentée des chorus aussi bluesy et énergiques les uns que les autres.

On ne peut conclure ce chapitre sur le blues urbain américain sans signaler la sortie du premier DVD officiel de Popa, lui aussi chez Dixiefrog. Il peut être pris comme une anthologie du blueman et de ses productions, on y trouve de nombreuses prises lives dans différents pays dont la France, des interviews du chanteur/guitariste (sous titrées en anglais) ainsi que de sa femme, ses différents clips vidéo dont celui de Daddy played the guitar… ainsi que ses discographie, biographie, galerie photos, ses copains du New York City Blues.

L'ensemble, souvent filmé par des camescopes, est en stéréo avec des images en NTSC (attention aux vieux lecteurs de DVD et postes de télévision).

Voici de quoi rassasier pendant quelques mois tous les fans de Popa, le temps pour lui de préparer son prochain disque, quel artiste prolifique !

En savoir plus sur Popa Chubby.

 


Copyright 2003 ZICLINE