Zicline


Menu

Jeux

Photos : Fabien.

 



Laurent de Wilde,18/01/2005, le New Morning.

Laurent De Wilde ( clavier, machines)
Gaël Horrellou (saxophone, machines)
Philippe Bussonet (basse)
Yoann Serra (batterie)

Troisième album du de Wilde " électro " qui est sans doute son plus abouti. Le groupe s'est resserré et gagne de la force de frappe. Philippe Bussonnet amène de ses nombreuses années chez Magma des basses chaudes et épaisses. Yoann Serra, tout jeune batteur niçois , montre ici combien il faudra dans les années qui viennent compter avec lui… Grand inspirateur du Collectif Mu et de Cosmik Connection, Gaël Horellou, au saxophone et aux machines, révèle une dextérité hors du commun.

21h15 : Une entrée en matière de chaque instrument, des sons lourds de l'électro suivis de la basse avec la batterie. L'ensemble est complété par l'arrivée de Gaël et de son sax suivi par Laurent avec son clavier.
Le rythme du morceau Spintronix, fait bouger un petit groupe de personnes grandissant au fur et à mesure que les solos s'enchaînent ; le jazz arrive sur un fond d'électro, les vrombissements de la batterie répondant à ceux de la basse.

22h15 : petite entracte pour tout le monde.
Laurent nous promet une suite encore plus dense, et surtout " nous pourrons nous retrouver sur une autre planète " nous dit il .

22h40 : Reprise avec Sleep well, my friend.
Nous vibrons tous, Laurent maîtrise parfaitement l'électro qui l'entoure. Il y a actuellement des jeux de regard prenant entre les musiciens, eux ils y sont…ailleurs.

23h05 : Solo de basse, la technique de Philippe est impressionnante, mais il reste stoïque.
Transition avec une reprise de Summertime ou le saxophone excelle.

23h50 : Hommage à Flavio Boltro, pilier du jazz avec sa trompette. Un bis général a été demandé par l'assemblée et suivi par Laurent De Wilde.

Un concert prenant qui marie parfaitement l'électro au jazz, nous n'avons vraiment pas vu le temps passé et qu'il est plus de minuit. L'heure du repos bien méritée pour les musiciens. Je me demandais dans quel état pouvait être Yoann Serra, le batteur déjanté, qui s'est défoulé toute la soirée sur cette batterie.
Je n'ai pas eu de réponse à cette question car c'est le seul que je n'ai pas vu après le concert, peut être qu'une prochaine fois je l'aurais.

Fabien.

 


Retour au Sommaire - Menu
© Copyright 2005 ZICLINE Contactez-Nous