Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Dream Theater - Train of thought.

Elektra / East West - Metal progressif.

Dream Theater

  1. As I am
  2. This dying soul
  3. Endless sacrifice
  4. Honor thy father
  5. Vacant
  6. Stream of consciousness
  7. In the name of god

Longuement attendu par tous les fans de métal, le nouvel opus des maîtres du progressif débarque enfin, deux ans après leur double album expérimental Six Degrees of Inner Turbulence.

D'entrée de jeu, on comprend que les virtuoses n'ont pas fait dans la dentelle, le son massif, guitares plombées et basse omniprésente, cet album s'annonce comme étant le plus incisif de la carrière du groupe.

La suite ne fait que confirmer cette impression : This dying soul, époustouflant de puissance (quelle intro !) enchaîne des riffs explosifs que n'aurait pas renié Mudvayne, Honor thy Father révèle la face la plus sombre du groupe avec une batterie tonitruante et des soli de guitares ahurissants (du jamais entendu), et ainsi de suite jusqu'à la pièce majeure de cet album qu'est In the name of god, sorte de résumé apocalyptique de la technique définitivement hors norme de ces musiciens.

La voix n'est pas en reste puisque pour la première fois James LaBrie met de côté son lyrisme habituel pour nous délivrer des mélodies résolument sombres et modernes (effets de stéréo en pagaille, distorsion sur la voix…), sans conteste l'un des points les plus surprenants !

Des surprises, cet album en regorge : des parties " bossa métal " ( ! ) , des chorus claviers/guitares à l'unisson qui ne s'arrêtent plus (Endless sacrifice), un instrumental très orienté " heavy " de plus de 10mn, l'apparition d'un violoncelle sur une balade enivrante (Vacant), des clins d'œil à foison à des groupes ayant influencé Dream Theater tout au long de sa carrière (Metallica, Pantera, Steve Vai…). Chaque morceau regorge de subtilités qui ne se révéleront qu'au prix de plusieurs écoutes intensives.

Dream Theater vient de livrer son album le plus puissant, le plus technique et le plus incisif : nul doute qu'en live le résultat devrait être explosif ! Tout simplement indispensable.

En savoir plus sur Dream Theater.

 


Copyright 2003 ZICLINE