Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Tinariwen - Amassakoul.

Triban Union / Emma Productions / AZ - Blues World.

Tinariwen

  1. Amassakoul'n'Ténéré
  2. Oualahila ar tesninam
  3. Chatma
  4. Arawan
  5. Chet boghassa
  6. Amidinin
  7. Ténéré daféo nikchan
  8. Aldhechen manin
  9. Alkhar dessouf
  10. Eh massina sintadoben
  11. Assoul

Si la musique et la poésie ne traversent que très rarement les sentiers de la guerre, Tinariwen en est la parfaite exception qui confirme cette règle.

Avec une kalachnikov à la main et une guitare électrique dans le dos, ces musiciens touaregs, tous originaires de l'Adrar des Ifoghas, ont durant la tragédie saharienne assumés une double fonction. Maquisards engagés dans la lutte pour la libération de leur région située au nord du Mali et poètes-musiciens se construisant un style et un répertoire lors des veillées après les combats. La naissance de Tinariwen en 1982 est donc intimement liée à la situation d'exil et d'errance du peuple touareg.

En fait, la structure de base de ce qui s'appelait à l'origine Taghreft Tinariwen (le groupe des déserts) était un commando qui, accueilli dans un camp militaire libyen, découvrit à l'occasion la guitare ... L'amour de la poésie et de la musique soudera ainsi les talents de chacun des protagonistes pour donner naissance à la formation actuelle.

Après un discret premier album réalisé à l'énergie solaire dans les locaux de Radio Tisdas, la station de Kidal, Amassakoul vient enfin immobiliser cette musique de l'errance. Les onze chansons mêlent étroitement des rythmes envoûtants et des paroles émouvantes. Toutes sont le fruit d'une détresse et d'une espérance appelant à l'éveil politique des consciences en abordant l'exil et la répression.

Structurée par une instrumentation simple, l'orchestration repose sur trois bases essentielles : des cordes, des voix et des percussions.

Le répertoire décline ainsi en onze variations "le blues de l'homme bleu". Dans Oualahila ar tesninam on entend un authentique rock'n'roll saharien. Alors que Arawan jette les bases d'un rap tamasheq. Plus loin Ténéré daféo nikchan nous fait ressentir ce qu'est l'ässouf (solitude au sens physique et moral) à l'aide d'une bouleversante psalmodie accompagnée au tindé, flûte t'zamârt et à la guitare ...

Bien plus qu'une simple curiosité de plus à écouter, Amassakoul est un beau et bon document socio-culturel qui séduit indiscutablement l'auditeur grâce à la beauté de la poésie chantée ici par de véritables légendes vivantes de la musique contemporaine touareg.

Allez-y ! Laissez-vous bercer ...

 


Copyright 2004 ZICLINE