Zicline


Jeux

 

 



Albin : Ha bon ? Je n'avais pas remarqué…
Thierry : Il mange vraiment mal. C'est quelqu'un qui aimerait avoir une culture culinaire…
Albin : J'adore manger et boire mais par contre j'ai un rapport bizarre à la bouffe : j'ai du dégoût pour certains aliments ce qui fait que je ne peux même pas envisager de toucher à mon assiette si cet aliment se trouve dans le plat.

Tous les deux vous aimez railler la société de consommation ?
Albin : Je me sens incapable de formuler un engagement en chanson. Thierry y arrive très bien.

Devenir chanteur c'est refuser cette société calibrée, chiffrée, enquêtée à X% ?
Thierry : Pas vraiment. Si on écoute les gens on nous croit cool, relax mais bon on a quand même un disque à vendre dans un magasin, dans une grande chaîne horrible, on a des pourcentages…
Albin : Des chefs de marketings avec des projets… au meilleur des cas, un artiste c'est intéressant dans le sens de pouvoir dire des choses publiquement.
Thierry : Parce que sinon, on est complètement au cœur de la société de consommation et des calibres. Il y a un truc qui m'énerve c'est le phénomène rebel. Le phénomène rebel devient un coup marketing hyper médiatisé. C'est quelque part encore pire car la personne joue le jeu de cette société de consommation et du capitalisme et joue les grands rebels.
Albin : Tu penses à des gens qui vivent en Patagonie ?

Quelle question aimeriez vous poser l'un à l'autre et que vous n'avez encore jamais osé faire ?
Albin : Ho la vache… tu me sèches. (s'adressant à Thierry) T'en as une toi ?
Thierry : Une question sexuelle ?

 


Retour au Sommaire - Menu
© Copyright 2003 ZICLINE Contactez-Nous