Zicline


Jeux

 



Didier Wampas en chat le 28/11/2000 (suite).

 

Est-ce que vous trouvez normal qu'on paye 100 balles pour vous voir en concert ?
Si on pouvait, on ferait la place moins chère, mais ça nous permet de gagner 500 francs par concert après avoir payé tous les techniciens.

Est-ce que les Wampas ont leur mot à dire sur la programmation de leurs premières parties ?

Hélas non, mis à part à Paris mais on aimerait bien.

Il me semble avoir entendu dire que vous aviez quitté votre maison de disque pour une autre plus "indépendante" est ce vrai ?
On a souvent changé de maison de disques. On ne veut pas leur faire de concurrence entre elles. Si elles veulent travailler avec nous, on fera un disque chez eux, mais on est mieux sur le label de Nico que chez une major, c'est bien si tu veux faire de la dance music.

Par rapport à vos débuts, votre musique a-t-elle beaucoup changé ?
Un peu quand même, le dernier disque est plus punk, plus noisy. Plus ça va plus on a envie de faire du rock'n roll basique.

A quand une vidéo ?
On a fait des clips mais ils ne passent pas souvent à la télévision, peut être une vidéo pour bientôt.

Envisagez-vous des collaborations avec d'autres groupes de la scène française ?
On n'envisage pas mais pourquoi pas, c'est une question d'opportunité.

Le MP3, pour vous, ça veut dire quoi ?
Pour moi, ce sont des possibilités d'échange entre plein de gens. Nous mettons des morceaux inédits en MP3 sur notre site, je trouve ça super bien. Vive le MP3.

Est-ce la 1ère fois que vous faites un "chat", qu'en pensez-vous ?

Oui, c'est la première fois. On en a fait un sur le site mais ça n'a pas duré. Ce serait bien si on pouvait voir les gens, mais ça viendra un jour.

Y a-t-il un fondateur pour le groupe ou est-ce juste une association entre musiciens ?
Au départ, c'était Francis, le 1er batteur, et moi.

Où est-ce que Didier trouve ses supers fringues de scène ?
Chez Guerisold et Emmaüs quand c'est ouvert.

Suite.

 


Retour au Sommaire - Menu
© Copyright 2000 ZICLINE Contactez-Nous