Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

DVD

 

Femi Kuti - Africa shrine.

Uwe / MK2 / Warner - World music.

Femi Kuti

  1. Intro
  2. Dem bobo
  3. Oyimbo
  4. I wanna be free
  5. If them want to hear
  6. Eho
  7. 1, 2, 3, 4
  8. Yeparipa
  9. Can't buy me
  10. Bring me the man now
  11. '97
  12. ...

Aussi engagé que son père Fela Kuti (disparu en 1997 des suites du sida), Femi Anikulapo Kuti est un saxophoniste remarquable jumelé à un extraordinaire show man. Lui aussi donne dans l'afro beat pour dénoncer les injustices de son peuple et d'une façon plus générale celles du peuple africain.

Tel père, tel fils ! Tous deux ont ainsi développé au Nigeria une prise de conscience politique et citoyenne unique autour d'une musique sans équivalent !

Après un précédent et brûlant Fight to win (2001), Africa Shrine apparaît comme un vibrant témoignage enregistré à Lagos en mars 2004 dans le club mythique où Fémi Kuti a élu résidence chaque dimanche.

Durant près de soixante-dix minutes a été captée l'ambiance électrique d'une soirée (quasi-ordinaire) comme seul le Shrine peut procurer. Accompagné d'une vingtaine de musiciens et danseuses, le maître de cérémonie se transforme alors en véritable bête de scène, offrant souvent à son public des prestations d'une durée de près de cinq heures non-stop, allant jusqu'à l'épuisement ! Quant il joue ainsi sa musique jusqu'à l'extrême, l'artiste semble être animé par une énergie bienveillante et captivante.

Pour cet album, Femi Kuti a soigneusement sélectionné quelques-unes des plus belles pièces afro beat de son répertoire, avouant lui-même qu'un tel projet live est celui qui lui tient le plus à cœur, reflétant ainsi parfaitement sa réalité. A savoir celle du Shrine, de Lagos et surtout celle du peuple nigérian.

On y découvre des morceaux n'ayant pour ainsi dire jamais quitté le berceau du Shrine et qui après trois années de labeur sont enfin dévoilés. Outre le classique '97 et la reprise de Water no get enemy de Fela Kuti, des titres comme Dem bobo, I wanna be free, 1, 2, 3, 4, Can't buy me, Shotan … dévoilent un subtil équilibre entre révolte et sensualité, deux éléments indispensables puisque fondateurs de la généreuse musique de son auteur-compositeur.

Africa Shrine est complété d'un DVD exceptionnel de plus de quatre-vingt minutes illustrant parfaitement cette expérience unique. Réalisé par Raphaël Frydman, ce documentaire propose musique, interviews et scène de rue mais dresse avant tout le portrait d'un homme et d'un peuple qui se battent.

 


Copyright 2004 ZICLINE