Zicline

Sommaire


Sommaire des Semaines
Concerts

Jeux

 

Bruce Springsteen - The rising.

Columbia / Sony - Rock.

Bruce Springsteen

  1. Lonesome day
  2. Into the fire
  3. Waitin' on a sunny day
  4. Nothing man
  5. Countin' on a miracle
  6. Empty sky
  7. Worlds apart
  8. Let's be friend ( skin to skin )
  9. Further on up the road
  10. The fuse
  11. Mary's place
  12. ...
Si le Boss a souvent chanté la vie des laissés pour compte du système américain, cette fois ci il offre un album complet aux différents acteurs de la tragédie du 11 septembre 2001, y compris aux terroristes. La petite histoire raconte que tout vint d'un fan qui croisa Bruce dans la rue peu de temps après et lui dit qu'ils avaient besoin de lui. Aussitôt il sauta sur sa plume et sa vieille Télécaster pour écrire 15 chansons fortes (dont les non-anglophones trouveront une traduction française dans le livret).

The rising est aussi marqué par le retour à ses côtés de ses ex-collègues du E Street Band avec qui il n'était pas allé en studio depuis 1984 pour Born in the USA (si l'on exclut les 2 ou 3 prises pour le Best of), mais qui étaient revenus lui donner un bon coup de main sur la tournée de 1999, immortalisée sur les superbes CD et DVD : Live in New York.

Les paroles du Boss ont toujours cette authenticité qui lui ont permis d'atteindre en 30 ans de carrière toutes les couches de la population américaine et de rester fidèle à son image de rock star engagée. Le E Street Band lui offre une rythmique de plomb à la hauteur de la commémoration avec des compositions rock : Lonesome day, The rising, Let's be friend (skin to skin) teintée de sonorités world, ballades dépouillées : Nothing man, Paradise et de chansons plus dansantes dans un esprit gospel comme Further on up the road.

L'équipe de production habituelle a été changée au profit de Brendan O'Brien (RATM, Korn) qui apporte quelques originalités, pas toujours de bon goût, comme des boucles, des nappes de cordes et des chants orientaux ; ce qui n'empêche pas Bruce d'être reconnaissable dès les premières notes.

Bruce évite de tomber dans un patriotisme médiatique, il a de la retenue face aux sujets abordés et sa voix dégage beaucoup d'émotion et même de l'espoir pour une hypothétique réconciliation des peuples et des cultures sur Let's be friend. Bruce est sobre et efficace face à ce traumatisme collectif, ce qui donne beaucoup de force à ses mots.

En savoir plus sur Bruce Springsteen.

 


Retour au Sommaire - Menu
Copyright 2002 ZICLINE Contactez-Nous